AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 
Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le 03.05.15 0:43 par Invité.






Blank page



« Mon doux enfant,
Depuis quelques temps déjà, votre présence me manque. Quand passerez-vous donc saluer votre vieille amie ?
Peut-être devrais-je vous forcer la main. Il se trouve qu’à midi, ce lendemain, j’aurais faim. Pas vous ? Allons manger, Amadeo, rejoignez-moi dans mon bureau, et je vous ferais découvrir un excellent cuisinier. Ne me faites pas attendre.
Avec tendresse,
Madame.
 »

Et c’est ainsi que Frankya termina sa lettre. Sur un "e" finement calligraphié à l’encre. Elle pourrait utiliser un spheros, elle pourrait utiliser un stylo. Pourtant, la plume et le papier restaient des outils charmants à utiliser. La lettre fut donnée au postier, après avoir été finement scellée.

Madame appréciait les choses bien faites, et le soir même réserva une table pour deux, dans la rue des gloutons. Un restaurant qui venait récemment d’être ouvert, et dont Madame connaissait le propriétaire, de très près.

11h55. Madame peigna ses lèvres d’un bordeaux délicat, fonçant ces dernières. Son chignon fut fait, et sa robe de la même couleur que ses lèvres parait son corps. Même pour une simple rencontre, pour un simple repas, dans un simple restaurant, il valait le coup de s’habiller, pour l’une des plus importantes personnes.

Elle sortit de son appartement, claquant de ses talons, elle prit sa pochette, et se stoppa. Le miroir du couloir happa son reflet, il y avait un problème. Madame remit une mèche en place. C’était mieux. Frankya reprit sa marche jusqu’à son bureau, et elle s’assied ensuite derrière celui-ci. Le temps que Amadeo arriva, pourquoi ne pas lire quelques lignes. Excitation.

On toqua, la porte s’ouvrit, et Madame s’arma du plus beau sourire. Il n’était pas feint. Le regard fier, elle se leva, elle s’approcha, attrapa le visage du jeune homme dans ses mains avec douceur, et déposa un baiser silencieux mais expressif sur son front. Tu m’as manqué, Amadeo.

« Je pensais que tu ne viendrais pas. Tes cours te prennent-ils tant de temps ? Sont-ils donc plus intéressants que moi ? »

Madame étira un sourire cynique. Elle n’y croyait pas une seconde.






Pv Amadeo




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le 03.05.15 11:22 par Invité.


BLANCK PAGE AND BLACK FEATHER

Si le jeune homme n'avait pas reçu cette lettre, la journée aurait été des plus banale. Des cours, les uns après les autres, des délires avec ses amis et rien d'autre. Le garçon se serait contenté de faire comme d'habitude mais aujourd'hui, ô oui aujourd'hui il y a un événement faisant que rien n'est commun. L'écriture fine et maîtrisée avait ravi le quartz qui c'était empressé de conservé le message. Puis sa tenue ; rien de négligé, surtout pas. Habillé d'une chemise, il enfile un pull en coll V par dessus, laissant dépasser le col qu'il tâche de placer correctement. Un pantalon, son plus neuf et de petites chaussures en tissus. Le loup donnerait presque la sensation d'être un intello sur le point de passer un examen important et pourtant, il n'en est rien. La vérité est toute autre. Déjà peu concentré dans les matières telle que les maths, en ce jour il ne montre encore moins d'intérêt, observant dehors, attendant avec impatience le moment du repas.

Et le moment fatidique.
La sonne cloche, incitant les élèves à se lever afin d'aller manger un bout. Amadeo, lui, ne perd pas une minute, ce dernier souhaitant ne surtout pas être en retard. Mais les choses ne sont pas si aisées ; les groupuscules d'élèves eux aussi affamés le ralentissent et lui bloquent le passage. Il accélère une fois cette étape passée, usant même de son don dans la rue. Et son bureau, reprenant son souffle, placé devant la porte, il frappe et entre. « bonjour bonjour, c'est moi. » Un léger coucou de la main accompagne ses mots tandis qu'elle s'approche, déposant un baiser sur son front. Il sourit en coin, faussement offusqué par la question de celle qu'il aime tant. « Pas du tout, le départ au réfectoire des autres élèves m'a un peu - beaucoup bloqué en fait. Plus intéressant ? Ola c'est même pas comparable, tu es largement au dessus. » Il mime un balancier avec ses main, la droite la représentant étant bien plus haute. « Je me suis même super bien habillé, regarde. » Le quartz se désigne, constatant qu'il est tout sauf en état suite à sa course ; la chemise hors du pantalon, le col en vrac, le pull tordu. « oups. »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le 07.05.15 16:45 par Invité.






Blank page



Elle ne s'empêcha d'étirer un sourire, aux mots d'Amadeo. Un sourire tendre, et satisfait. Madame était plus importante, Madame le savait, en voyant tes vêtements défaits. Tu avais couru, pour passer du temps avec elle, et ça, Madame adorait. Ne ferait-elle pas de même ? Bien sûr que oui.

« N'exagère pas Amadeo. Laisse cela pour quand tu seras plus grand. » ajouta-t-elle.

Après tout, il était encore un enfant, au regard de Madame, un enfant qui grandissait malgré tout, vite. Elle s'en rendait compte, elle se rappelait de son petit Amadeo, son petit garçon. Chut, c'est un secret.

Un bref rire délicat sortit d'entre ses lèvres, comme si elle venait de noter l'aspect vestimentaire quelque peu désordonné d'Amadeo.

« Effectivement, quel magnifique ouragan. »

Une phrase dite avec une certaine affection, dans le ton. Ses mains effleurèrent ton col, et le remirent en place. Ses doigts ordonnèrent tes cheveux, pour un coiffé décoiffé. Quant au reste, elle te laissait faire, tu étais un grand garçon. Madame se pencha vers ton visage, pour murmurer une confidence ironique, l’œil complice.

« Je ne vais pas t'aider pour ce qui est de la chemise, et du pantalon. »

Madame recula, attrapa d'un geste discret sa pochette noire, et s'orienta vers la porte de son bureau, l'ouvrant à demi. Regard en coin, sourire en coin.

« Nous devrions nous dépêcher, je ne voudrais pas de mettre en retard à ton cours de l'après-midi... Au pire, tu m'enverras ton professeur, je suis certaine de t'éviter quelques désagréments. Après tout, c'est ma faute. »

Tant de certitude, chez Madame.






Pv Amadeo






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le 07.05.15 23:12 par Invité.


BLANCK PAGE AND BLACK FEATHER

Il a honte de se retrouver devant elle avec une telle dégaine. Lui qui d'habitude s'habille comme il l'entend soit d'une manière peu appréciée des personnes de l'âge du physique de Madame. Et là, le quartz avait fait un effort considérable pour cette femme qui l'aime tant et voilà le résultat. Tandis qu'elle replace le son col et la chevelure du jeune homme, il rougit un peu pour ne pas dire beaucoup. « ouais, une tornade un peu honteuse, je m'excuse. » Le rosée de son faciès s'accentue aux propos de cette dernière. « oh oui bien entendu. Je suis plus un enfant après tout. » Du mieux qu'il peut, l'élève replace sa chemine dans le pantalon, retrouvant une apparence plus ou moins potable. Le sac à dos solidement sur le dos, il acquiesce. « Nous y allons ? » Amadeo reprend un brin amusé, lançant un clin d’œil à la Belle. « pour toi je peux être en retard sans souci d'autant que je connais ton pouvoir de persuasion. Petit je ne bougeais pas un cil devant toi alors que je suis plutôt... agité. » Il quitte le bureau, les deux se retrouvant dans la rue. La tête en direction de la droite, puis la gauche. « Où souhaites-tu manger ? Oh, tu as peut-être prévu quelque chose ? » Le loup sait qu'elle est une femme organisée et ne doute pas de son talent pour dénicher des lieux plus que plaisants. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le 08.05.15 15:07 par Invité.






Blank page



Madame ouvrit grand la porte derrière elle, pour laisser passer Amadeo, arrivant dans la rue.

« Ne sois pas pressé de grandir non plus. »

Elle émit l'idée, après ses dires. Oui, il n'était plus un enfant, et elle trouvait ça presque dommage de le rappeler. Tu grandissais, elle ne vieillissait pas. Cette pensée amère lui revint en mémoire, avec malgré tout une note amusée en t'imaginant à son propre âge physique. Qui seras-tu, à trente-six ans ? Où seras-tu ? Toujours près d'elle ? Avec l'homme de ta vie ? L'auras-tu oublié ? Viendras-tu lui présenter quelques enfants adoptés ? Et sera-t-elle acceptée, à ton lit de mort ? Pensées si graves et si ironiques qu'elle en sourit de toutes ses dents. Non, ne sois pas pressé de grandir, Amadeo.

« Te mets-tu à la flatterie ? »

Elle haussa faussement un sourcil, commençant à marcher dans la rue, vers le dit restaurant. Pour autant, elle ne le prenait comme de la flatterie, pour elle, c'était une évidence. Elle était certaine de ses capacités de séduction, de persuasion. Madame se pencha vers l'oreille de son compagnon, chuchotant :

« Ne t'en fais pas, je t'apprendrais. »

Un léger clin d’œil, un sourire énigmatique, et elle reprit des propos plus sensés. Néanmoins, elle le pensait. Elle voulait partager avec Amadeo, plus qu'un repas, elle voulait aussi l'influencer, même si elle ne se l'avouait pas ; comme une mère éduque son enfant. Pour autant, la leçon serait bien plus amusante. Apprendre à persuader, apprendre le jeu, apprendre à remarquer pour mieux se servir de ce qu'on a observé. Terriblement amusant.

« Oui, en effet. J'ai réservé dans un nouveau restaurant. Le gérant m'apprécie particulièrement. Et, il est bel homme. Un homme qui apprécie les hommes d'ailleurs. »

Madame te lança un regard en coin, il parla à sa place, un sous-entendu peu subtil mais cocasse. Peut-être sera-t-il de ton goût ? Enfin, si tu aimes les hommes d'âge mûr. Après quelques minutes à marcher, Madame ouvrit la porte d'un restaurant italien pour laisser passer Amadeo. Malgré sa récente ouverture, le lieu était partiellement plein. La décoration était chaleureuse, et les banquettes d'un cuir noir aux goûts de Madame. Oh, elle lui avait ouvert la porte ? Simple galanterie féminine.

Le gérant arriva, et Madame se para de son masque habituel, de charme et d'assurance. Ils parlèrent, quelques phrases de politesse, et elle présenta son cher Amadeo, déposant sa main sur son épaule.

« Voici mon cher protégé. Il a eu l'obligeance de venir prendre sa pause de midi à mes côtés. Pourras-tu nous offrir un service légèrement plus rapide que la normale ? »

Sous-entendu ; améliore ton service, il est lent. Madame ne cherchait pas à cacher ses critiques, simplement à les envelopper de velours, et elle se le permettait. Elle voulait le meilleur pour Amadeo, et pour elle. Madame prit place dans un coin réservé du restaurant, face à son doux enfant. Les menus furent donnés, et elle commença à lire ce dernier, sans pour autant s'y intéresser. Quelque chose retenait son attention, sa curiosité.

« Comment se passe ta vie à Secret Garden ? »






Pv Amadeo




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le 11.05.15 17:17 par Invité.


BLANCK PAGE AND BLACK FEATHER

Il ne pourra s'empêcher de se montrer un peu trop face à une femme comme elle. Elle est celle qui possède l'image de la mère dans la vie du jeune homme et cela rien ne pourra changer cela. Il l'aime c'est tout. « la flatterie ? Pas du tout, je ne fais que constater. » dit-il tout en marchant, levant son doigt comme si sa réponse était la plus parfaite possible. Puis tout en croisant les bras derrière la tête, il la regarde en coin, comme surpris. « vraiment ? Tu m'apprendrais ? » Sa tête se penche un peu sur le côté droit. Soudain son ventre gargouille, Madame débutant son explication sur le lieu s'apprêtant à les accueillir. « cool ! Et... » Le garçon rougit un peu, poursuivant. « hm non mais ne t'inquiètes dont pas pour ça. Je, ma vie amoureuse se passe bien. » Un sourire forcé car la vérité est bien différente. Le loup est seul, ô oui et la solitude commence à lui peser. Mais peu importe, l'instant n'est pas à la complainte. Le restaurant est des plus agréable et c'est tout heureux qu'il prend place en compagnie de la Belle. Observant les lieux, Ama ne peut s'empêcher un air taquin sur son visage aux propos de cette dernière sur le service. Cela ne l'étonne guère, au contraire. Son silence aurait été des plus étrange. « à Secret ? » Le quartz n'est pas naïf, cette question est sans doute bien loin d'être anodine. C'est certain. « rien de bien spécial, je m'éclate bien avec mes potes, cette école est super cool. Bon, certaines matières ne sont pas du tout mon fort mais la TMD et le combat, je gère ! J'ai même réussi à vaincre une crétaure du directeur durant un test. » Le garçon mime des guillemets à l'instant où il prononce le dernier mot. Un faciès moqueur tout en demandant un soda au serveur qui passe par là. « la réponse convient ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Blanck page and black feather ♦ Amadeo
Posté le par Contenu sponsorisé.

Revenir en haut Aller en bas
 

Blanck page and black feather ♦ Amadeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A L C Y O N E  :: Coin des RPs-