AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 
It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]
Posté le 20.04.15 3:46 par Invité.




A l'approche du soir, la grande rue des Gloutons s'emplit doucement. Les serveurs vérifient une dernière fois que les tables en terrasse sont propres et prêtes à accueillir de nouveaux clients. Autour de moi, l'odeur de la bonne nourriture commence à s'approprier les lieux, et mon ventre gargouillant de plus belle me rappelle que je n'ai pas mangé depuis le matin. Je commence à le regretter.

C'est adossé contre un mur, à l'entrée même de l'immense rue pavée, que j'observe les passants qui ne me remarquent pas.
Des couples de tous les âges se baladent main dans la main et discutent en souriant, s'arrêtant parfois devant les listes des différents menus proposés avant de prendre quelques minutes pour décider s'ils mangeront à cette enseigne ou non. Des groupes d'amis chahutant savent déjà pertinemment où ils se rendent, tels de vieux habitués qui vont toujours au même endroit lorsqu'ils se réunissent de la sorte.
Je caresse distraitement Wendy en suivant du regard une bande de jeunes qui passent devant moi, sans doute des premières années, portant des sacs de fast-food dans leurs mains. L'un deux consulte un programme cinéma, et je devine qu'ils ont choisi de manger au plus vite avant d'aller voir un film tous ensemble.

De plus en plus de gens affluent dans la rue, les minutes passent et ma faim s'accroît.
Au loin, j'entends sept fois les cloches d'Alcyone retentir, et je fronce les sourcils, enfonçant ma main dans l'une des proches de ma veste. Je mets un petit temps pour trouver dans quelle poche j'ai rangé mon Spheros, et quand je parviens enfin à le sortir, je relis le dernier message qu'il m'ait envoyé : nous avez bel et bien rendez-vous à 19 heures.

Ce midi, aux alentours de onze heures, j'ai reçu un SMS de sa part, auquel j'ai immédiatement répondu par l'affirmative. Celui-ci m'invitait à le rejoindre ce soir, à 19 heures donc, dans la rue des Gloutons, pour dîner ensemble. Nous ne nous étions pas parlé depuis quelques temps, et sa proposition m'a fait bien plaisir.

Mon Spheros toujours en main, je le fixe en hésitant à l'appeler. Je doute fortement qu'Ares m'ait oublié, et je le pense plutôt ponctuel. A la vérité, je suppose qu'il n'est pas loin du tout, mais cette rue est tellement longue qu'il peut très bien être à l'autre bout de celle-ci, soit à l'opposé de là où je me situe.
Je reste pourtant au même endroit, de peur que l'on se croise sans se voir, provoquant ainsi des recherches prolongées. Souriant légèrement, j'espère concrètement qu'il n'a pas eu la même idée que moi, soit celle de rester sans bouger en attendant que l'autre nous trouve. Auquel cas, nous risquons d'attendre un moment avant de manger !
Continuant à scruter les Alcyoniens au cas où il serait parmi la foule, je me donne une dizaine de minutes avant de l'appeler.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]
Posté le 20.04.15 4:56 par Invité.

strolling so casually

Il y a des journées plus longues que d'autres, des secondes qui passent plus lentement que des minutes et tout le temps qui semble détraqué -d'un coup il est déjà l'aurore d'un coup il est seulement sept minutes plus tard. Ce matin avait démarré en furie ; un réveil en panne et un sommeil trop lourd qui t'ont presque valu un retard -tu avais déjà l’agacement aux bords des lèvres dès les cinq premières minutes de la journée.
La matinée était fidèle à elle-même et toi aussi, alors tu étais sorti de cours égal à toi-même, cette contrariété au fond du ventre et ce mal de crâne qui cognait cognait cognait. Ça s'est imposé comme une évidence et tu lui avais envoyé un message comme par réflexe -tu savais qu'il n'avait sûrement pas mangé ce midi et rien que l'idée de lui imposer un peu d'ordre ce soir, ça apaisait ton esprit et tu ralentissais ta respiration pour planer un peu dans ce peu de calme que tu t'autorisais. Le peu de calme qu'il a réussit à t'offrir par sa réponse si rapide et si positive. Il y avait même un sourire sur ton visage quand tu verrouillais ton sphéros avant de retourner en cours.
Il était l'heure indiquée et tu te baladais dans la rue pavée, une de tes nombreuses musique dans les oreilles et tes pieds qui claquaient sur le sol, en quête d'une certaine chevelure blonde. Tu remontais les mètres à une bonne allure, balayant toute la rue jusqu'à ce que -trouvé. Tu t'approches en éteignant ton sphéros, un sourire aux lèvres. « Woah, t'es à l'heure ? J'aurais presque du mal à y croire. » Il y a un autre sourire espiègle sur ton visage, et tu savais déjà que la moquerie serait bien accueilli par Mikal -comme à peu près tout ce qui sortait de ta bouche. C'en était presque injuste -et les colères au fond de ta gorge rugissaient toujours en silence quand son oeil clair venait se poser sur toi, comme s'il te prenait l'air de tes poumons comme s'il la faisait taire taire taire. Calmant. « Une préférence ? » Tu te tournais vers la rue, les mains dans les poches arrières de ton pantalon trop serré, et tes cheveux qui passaient dans les interstices de ton top tank. Toi, ça t'étais totalement égal -tant que vous mangiez. Et qu'il payait, évidemment, mais ça, ça serait pour plus tard, et tu avais encore toute la soirée pour le convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]
Posté le 20.04.15 5:47 par Invité.



La tête penchée au-dessus de mon Spheros, petite boule vitrée que je fais tourner entre mes doigts, je sent Wendy s'agiter et grogner, perchée sur mon épaule. Elle n'aime pas cet appareil. De toutes façons, elle n'aime pas grand chose, et encore moins les inventions de l'homme, mais malgré tout, je la range au fond d'une poche. Soulagée ou rassurée, je ne saurais le dire, le petit animal vient frotter sa tête contre ma joue avant de se blottir de nouveau à sa place initiale.

« Woah, t'es à l'heure ? J'aurais presque du mal à y croire. »

Surpris, je relève la tête, repoussant du même coup mes cheveux en arrière. Je souris. C'est qu'il se foutrait de moi encore en plus ! Décollant mon dos du mur, je réajuste ma veste et me place à sa hauteur, tournant mon visage vers lui.

« Que veux-tu, je suis un homme plein de surprises ! »

Prenant les devants, je m'engage dans la rue principale : je sais déjà où je vais. Bien sûr, si Ares a une proposition ou une idée bien précise, je suis partant ! Mais je doute sincèrement que ce soit le cas, et je n'ai même pas à attendre plus de quelques secondes pour obtenir la confirmation que je suis dans le vrai.

« Une préférence ?
- Je suis déjà venu par ici plusieurs soirs, pour mon spectacle. En me baladant au hasard dans les ruelles, j'ai découvert un petit restaurant tranquille, que j'aimerais bien essayer depuis. Alors pourquoi pas, si ça te tente ? »

Dépassant plusieurs enseignes, je tourne la tête à droite et à gauche, à la recherche de la bonne rue. J'hésite quelquefois, portant la main à la bouche.

« Ce doit être par là, mais ooooù... Ah, voilà ! »

Enfin je reconnais l'endroit et trouve mes repères, et même une petite pancarte m'affirme que nous sommes arrivés à la bonne adresse.
"Le Chat qui Sourit. "
La liste des menus est affichée sur une petite plaque de bois, près de la porte, au combien reconnaissable de par sa constitution en vitraux de couleurs vives. A quelques pas, une sorte de terrasse creusée dans le mur, et donc recouverte par un plafond. Une salle avec un mur manquant, en quelques sortes, avec l'agréable particularité de donner sur une ruelle peu fréquentée plutôt que sur la rue principale aux passants trop nombreux. Quelques tables et chaises sont mêmes installées de façon à légèrement dépasser sur l'extérieur.
Pour l'heure, seul un groupe de quatre amis sont attablés, et l'endroit est bercé par une musique aux sonorités quelques peu étranges, mais pas désagréables pour autant.
Un lieu loufoque et inattendu, et pourtant très accueillant.

« Ça te convient, qu'est-ce que t'en dis ? »



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Re: It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]
Posté le 22.04.15 23:51 par Invité.

we're different and the same

Déjà déjà déjà ton cerveau analyse le moindre centimètre de son être ; il a sa barbe encore mal rasée, peut-être une coupure à la hauteur de la mâchoire droite, ses cheveux sauvages lui valent encore des malheurs, sa veste qu'il portait déjà la dernière fois -et la fois d'avant aussi, sûrement. Il était égal à lui-même, peut-être pas négligé mais presque, et ça avait le don de te faire monter les yeux au ciel. Mais il parvient encore à t'arracher un sourire, parce que oh, des surprises, il en a effectivement plein les poches -et tu n'es pas sûr de toutes vouloir les connaître. Si Mikal avait une espèce de qualité, c'est que derrière sa joie tout terrain, on ne le connaissait pas trop ; ou peut-être n'était-ce que toi qui n'osait pas laisser ta curiosité maladive prendre le dessus.
Tu le suis sans mots, de toutes manières tu lui fais confiance et s'il choisit, ça ne sera qu'une excuse de plus pour le charrier si ça ne te convient pas -tu es adorable, Ares. Tu lâches presque encore une petite pique puisqu'il tarde à trouver, mais bien vite il finit par retrouver son chemin et tu restes dans son ombre, jusqu'à arriver devant le si attendu restaurant. La façade est avenante, colorée et quelques tables font de l'oeil aux passants affamés, moins nombreux ici. Tu regardes le menu au cas où, mais de toutes manières tu sais déjà que tu vas trouver ton bonheur : tu n'as jamais été difficile et tu ne le sera jamais quand il s'agit de nourriture. « Je pense que oui ; et puis je te fais confiance. » C'est léger, totalement inutile à ton goût mais tu te forces un peu à plus parler -il paraît que ce n'est pas bien vu, de ne pas souvent ouvrir la bouche. « Je te laisse demander une table pour deux, alors. En extérieur ou à l'intérieur, comme tu veux, ça m'est égal. » Oui, toi tu voulais juste éviter une quelconque interaction avec des serveurs trop bienveillants pour être vrais, et parfois tu te demandais si tu n'en avais pas marre de douter toujours de tout -mais il faut croire que non, puisque tu continuais malgré tout. A vrai dire, on te donnait souvent raison, alors ça ne faisait que te conforter inconsciemment. Tu savais parfaitement, par exemple, que Mikal n'avait pas mangé ce midi, c'était tellement évident que tu ne le supposais même plus -tu savais aussi que parfois ça lui arrivait tout de même, mais il était plus sûr de parier l'inverse. Et toi, tu te retrouves là, à t'assurer qu'il se nourrisse bien ce soir, pour te calmer aussi un peu. D'ailleurs, depuis que tu étais arrivé dans la rue marchande, l'air semblait plus doux et les gens plus souriants ; tu sais que c'était dans ta tête mais ça faisait tout de même du bien.
Il y a encore du soleil qui perce, entre jaune et orange, jusqu'à atteindre ses cheveux, les rendant encore plus brillants qu'auparavant ; des fils d'or peut-être, qui sait. Toi, tu ne sais pas -à vrai dire tu te demandes plutôt quand est la dernière fois qu'il les a lavé. Incorrigible Ares.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]
Posté le par Contenu sponsorisé.

Revenir en haut Aller en bas
 

It's dinner o' clock ~ [PV. ARES]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A L C Y O N E  :: Coin des RPs-